L’histoire

PR_Historia
 
La maison de maître du Pico do Refúgio a été construite entre le 16e et le 17e siècle. Le document officiel le plus ancien dont nous disposons est l’autorisation de construction de la chapelle qui date de 1750. Grâce à son emplacement stratégique sur une petite colline avec vue sur mer, le Pico do Refúgio a joué un rôle important dans la lutte des militaires contre les pirates. Le domaine de plus de 25 ha a servi également de plantation de thé et d’oranges. La vieille fabrique de thé existe toujours et a été transformée en habitation touristique.
L’artiste et écrivain local Luís Bernardo Ataíde a également utilisé le Pico do Refúgio comme résidence secondaire, la sculptrice Luísa Constantina s’en est servie comme source d’inspiration.